Tapez un mot clé et pressez la touche Entrée pour rechercher une plante. Pressez la touche Esc pour quitter.

Les landes

Les landes


Il s’agit d’une végétation mêlant des ligneux bas et des herbes fines.



On distingue sur les Hautes-Chaumes :

– les landes montagnardes

qui se développent à partir de 1200 m d’altitude et jusque 1500 m sur des sols acides et très pauvres des massifs cristallins du Massif central. Ces landes restent relativement pauvres en espèces (environ 20 espèces), se développant sur des milieux secs, acides, et pauvres en nutriments. Il s’agit de landes basses et denses dominées par Calluna vulgaris (la Callune). On y trouve d’autres éricacées telles que Genista pilosa (le Genêt poilu) et Vaccinium myrtillus (la Myrtille) en proportion variable.

– les landes subalpines

au-delà de 1450 m d’altitude, liées aux combes où la neige s’accumule. Vaccinium uliginosum (l’airelle des marais) y est très présente, en mélange avec la Callune et la Myrtille. Elles sont accompagnées d’Alchemilla saxatilis (l’Alchémille des rochers) et de Trifolium alpestre (le Trèfle des Alpes).

– Photo 1 : Landes au sommet des pistes de Chalmazel, vue des Granges.
– Photo 2 : Landes subalpines autour de Pierre-sur-Haute.
– Photo 3 : Landes montagnardes des Grands Chars (réserve de Colleigne).


Crédits photos :
CEN Rhône-Alpes